Provence Energie Citoyenne

C’est parti pour les travaux

0 Partages
C’est un grand moment pour notre jeune société. Nous allons réaliser ce qui fût un rêve, reconstruire la Marie Thérèse. Les travaux débuteront mi-mars.

Lors de l’Assemblée Générale du 29 juin 2017, les associés avaient décidé de confier au Conseil d’Administration la décision d’engagement des travaux dès lors que les fonds propres dépassaient 300 000€. Au 21 février 2018, nous avons 173 000€ d’actions souscrites (201 associés) et 150 000€ de subvention de la région. Le seuil étant atteint et même dépassé, le Conseil d’Administration s’est réuni le mercredi 21 février.

Un point sur le projet

Le Conseil d’Administration a d’abord revu et analysé tous les éléments du projet: dossier technique, coûts d’investissements, financement du projet ainsi que les dépenses et recettes annuelles après le démarrage.

Le coût des travaux est estimé à près de 550 000€. Ce chiffre est constitué à 90% par des devis fournisseurs. Rappelons que nous avons choisi les sociétés CERO (Fourniture des équipements), Acquilina (Génie Civil) et Canal de Provence (Assistance Maitrise d’Ouvrage) pour conduire le projet.

Le besoin de financement est de 700 000€. Ceci inclut les travaux, le coût des études « Avant Projet », les frais financiers, le fond de roulement et les imprévus de projet. Les fonds propres seront complétés par un emprunt souscrit auprès du Crédit Mutuel et déjà approuvé par le comité d’engagement de la banque.

La recette annuelle est estimée à 63 000€ pour un excédent brut d’exploitation de 9 000€ par an.

Après 3 heures de réunion, les administrateurs fêtent cette étape décisive. De gauche à droite Sébastien, Sophie, Jean-Marie, Denis, Antoine, Jacques et Jean-Luc. André absent avait donné procuration.

Un projet exigeant

Le Conseil d’Administration considère que le projet est possible mais reste exigeant d’un point de vue économique. Il faudra gérer très rigoureusement les dépenses de travaux et ensuite d’exploitation pour garder la viabilité  financière sur le long terme.

Nous avons engagé des actions allant dans ce sens. Par exemple, l’opération pendant les premières années sera assurée par des bénévoles. Un léger renforcement des fonds propres nous donnerait une meilleure assise financière en particulier face à des conditions éventuelles de sécheresse à venir.

Rejoignez cette belle aventure. Devenez Associé !

Les décisions du Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration a ensuite voté 4 motions:

  • Approbation des contrats de travaux
  • Approbation du prêt
  • Approbation du bail à Construction
  • Autorisation d’engager immédiatement les travaux à réaliser au niveau de la prise d’eau dont le nouveau dégrillage sans attendre les signatures devant notaire.

Le président a maintenant tout pouvoir pour signer les documents. A noter que le bail et le prêt sont des actes notariés.

Début des travaux mi-mars

La Marie Thérèse étant en zone Natura 2000, il faut éviter d’effectuer des travaux bruyants pendant la période de reproduction (printemps) des oiseaux. C’est pourquoi nous anticipons les travaux sur le dégrillage (4ème motion). Nous prévoyons toujours une mise en production de la centrale pour la fin de l’année.